De gros travaux à prévoir

"Plomberie, électricité, huisseries qui ne sont pas aux normes… Cela se négocie avec 5 à 15% de baisse." © goodluz-123RF
Les acheteurs potentiels ne se ferment pas forcément aux biens qui nécessitent de gros travaux. Ils y seraient même plutôt ouverts, à en croire l'Observatoire du moral immobilier de Logic-Immo.com. 74% des futurs acquéreurs interrogés par le portail d'annonces immobilières en janvier dernier trouvent en effet que l'idée de travaux représentant plus de 25% du coût total de l'opération immobilière n'est pas irréaliste. Mais ce n'est pas pour autant qu'ils accepteront de payer le prix fort. "Plomberie, électricité, huisseries qui ne sont pas aux normes… Cela se négocie avec 5 à 15% de baisse", jauge Sébastien de Lafond.
Eric Allouche, d'Era, n'est pas du même avis. Pour lui, les biens avec travaux, "les appartements, surtout", précise-t-il, rebutent plutôt les candidats à l'achat en règle générale. Mais de concéder : "A contrario, certains acheteurs recherchent spécifiquement des biens avec travaux, parce qu'ils aiment ça".