Investissement locatif : 15 pièges à éviter quand on achète pour louer

Taux d'emprunt à des niveaux planchers, incitations fiscales à la clef… Le climat semble propice à l'investissement immobilier. Toutefois ce dernier comporte des risques à connaître avant de se lancer.

Taux de crédit au ras du sol, marché stable, incitations fiscales : les vents semblent favorables à l'investissement locatif, les professionnels de l'immobilier sont unanimes.

Mais acheter pour louer n'est pas jouer, telle est la leçon qu'on pourrait retenir de ce dossier. Car nombreux sont les pièges dans lesquels peuvent tomber les investisseurs mal préparés.

Le dispositif Pinel, qui prévoit pour l'acheteur des réductions d'impôts selon certaines modalités, doit-il être la clef de voûte du projet ? A-t-on enfin trouvé la pierre philosophale avec les meublés touristiques ? Et quelle part du potentiel d'engagement mettre en jeu sans risquer la ruine ?

Certes, sur un an, les prix ont progressé dans la plupart des villes de France, mais pas partout. En quête d'une martingale, certains pourraient y laisser des plumes. L'investissement immobilier reste un placement sûr à condition de se poser les bonnes questions. Voilà une liste non exhaustive d'écueils à éviter :

 

Et aussi

 

Century 21 / Empruntis