Ne compter que sur Airbnb

Les propriétaires de meublés touristiques ne sont pas à l'abri de nouvelles contraintes réglementaires. © 123RF/George Rudy
Nombreux sont ceux à avoir dans leur entourage plus ou moins proche quelqu'un qui tire un revenu conséquent de la mise en location saisonnière d'un logement via internet. Les rendements semblent mirobolants - jusqu'à 2,6 fois plus que la location classique à Paris - mais prudence : "Il y a une interrogation aujourd'hui d'une manière générale sur la réglementation", prévient Sébastien de Lafond, président de MeilleursAgents.com.
Rien ne dit qu'elle ne pourrait pas se durcir et, à Paris, elle est déjà très contraignante. "Or, c'est à Paris qu'est la demande."
La location en meublé touristique doit être "la cerise sur le gâteau". Il ne faut pas "que la rentabilité Airbnb soit nécessaire pour viabiliser l'investissement."