Locataires, il vous faut l'accord de votre propriétaire

Certains locataires ont déjà écopé d'une amende pour avoir enfreint cette règle. © Dmitriy Shironosov 123RF
Lorsque le logement que vous offrez à la location saisonnière constitue votre résidence principale, soit lorsque vous le louez maximum quatre mois dans l'année, vous n'avez aucune démarche particulière à effectuer pour vous mettre en règle. Sauf si vous en êtes locataire. Dans ce cas, il vous faut obtenir l'accord de votre propriétaire pour sous-louer le bien sur Airbnb. En avril dernier, le tribunal d'instance du 5e arrondissement parisien a condamné un couple de locataires n'ayant pas respecté cette règle au paiement de 5 000 euros de dommages et intérêts et de 2 500 euros de frais d'avocat.
Par ailleurs, ce n'est pas une obligation, mais si vous habitez dans une copropriété, rien ne vous interdit de mettre vos voisins au parfum des futurs allers-et-venues afin qu'ils ne tombent pas des nues.