Votre règlement de copropriété n'autorise peut-être pas ce type d'activités

Votre règlement de copropriété peut vous fermer les portes de la location saisonnière. © Jacques Palut 123RF
Vous avez beau être chez vous, l'usage que vous faite de votre logement doit être conforme à ce que prescrit le règlement de copropriété de l'immeuble. Or, ce dernier peut contenir une clause d'habitation bourgeoise exclusive interdisant l'exercice de toute activité professionnelle, quelle qu'elle soit. Inutile, dans ce cas, de formuler une demande de changement d'usage de sa résidence secondaire. Par ailleurs, même lorsqu'elle est autorisée, une activité professionnelle exercée dans une copropriété ne doit pas perturber la tranquillité du voisinage.
Airbnb conseille donc à ses hôtes de consulter leur syndic de copropriété ou leur association de propriétaires pour s'assurer qu'il n'y ait pas d'interdiction à la location ou toute autre restriction pour devenir hôte.