Les investissements forestiers

La surface du terrain acquis doit être inférieure à 4 hectares. © Alexander Sorokopud / 123rf.com
Bien que plus modestes que les avantages fiscaux espérés dans le cadre d'acquisitions immobilières éligibles au Pinel ou au Malraux, les investissements dans les forêts constituent eux aussi un moyen de gonfler votre patrimoine tout en défiscalisant.
Investir dans les forêts ouvre en effet droit à une réduction d'impôt de l'ordre de 18% dans la limite de 5 700 euros de dépenses pour une personne seule, et 11 400 euros pour un couple. Attention, l'acquéreur doit s'engager à détenir ces terres pendant au moins 8 ans et appliquer, durant cette période, un plan de gestion agréé par le centre régional de propriété forestière.