Les bons et les mauvais plans de l'immobilier Diagnostics : l'entente entre agence et diagnostiqueurs

des condamnations sont tombées l'année dernière.
Des condamnations sont tombées l'année dernière. © john lee - Fotolia.com

Même si la pratique semble marginale, les relations entre diagnostiqueurs énergétiques et agents immobiliers ne sont pas au dessus de tous soupçons. A tel point que la Fédération du diagnostic immobilier (Fidi) préconisait encore le mois dernier des mesures contre les pressions que ces professionnels subissent de la part des acquéreurs de logements, désireux de bénéficier de prêts à taux zéro (PTZ+) plus avantageux, pour modifier les diagnostics de performance énergétique (DPE).

Mais dans une enquête publiée en 2010, l'UFC-Que Choisir a révélé ainsi que des commissions occultes faussaient le marché de tous les diagnostics immobiliers : certains diagnostiqueurs rémunèrent des agents immobiliers, et parfois certains notaires, qui leur apportent des clients. Et inversement. De nombreuses agences immobilières s'entendent avec les diagnostiqueurs pour fausser les résultats. Les biens sont mieux valorisés et les commissions d'agences plus importantes. Ou encore, un professionnel immobilier qui fait pression sur un diagnostiqueur pour que son portefeuille de biens soit correctement classé, moyennant quoi le diagnostiqueur sera mandaté pour établir tous les diagnostics obligatoires à venir. En 2010, les condamnations pour ce genre de pratiques se sont multipliées. Depuis, l'Etat a mis en place une interdiction de commissionnement entre diagnostiqueurs et agences immobilières par décret.

Autour du même sujet