Les bons et les mauvais plans de l'immobilier Le PTZ+ resolvabilise les ménages

il est très généreux avec les primo-accédants.
Il est très généreux avec les primo-accédants. © beawolf - Fotolia.com

Fini les plans Borloo (maison à 100 000 euros) ou Boutin (maison à 15 euros par jour). Place au PTZ+, le prêt à taux zéro doublé. En boostant ce dispositif qui a déjà fait ses preuves pour permettre l'accession à la propriété, l'Etat souhaite resolvabiliser les ménages les plus modestes.

Mission accomplie à Boulogne-Billancourt selon une étude de la chaire Ville & Immobilier de l'Université Paris-Dauphine. Dans cette ville limitrophe de paris, un peu plus de 20% des ménages primo-accédants franciliens étaient éligibles à l'achat d'un logement fin 2010. Avec le PTZ+, leur part augmente de 1,5%. Au total, selon cette étude, pour cette seule commune ce sont 84 500 ménages franciliens qui ont été "resolvabilisés" en un trimestre, par la seule modification du dispositif. Des effets similiares ont également été enregistrés à Argenteuil, Bobigny et Cergy entre autres. Autant de bonnes nouvelles pour les primo-accédants. Il faut dire que le dispositif est généreux... à condition d'acheter du neuf, économe en énergie. En effet, le diagnostic de performance énergétique est déterminant pour la valeur du prêt. Evitez donc les passoires thermiques.


Tous les articles sur le PTZ

Prêt à taux zéro / Diagnostic de performance énergétique