Les bons et les mauvais plans de l'immobilier Profiter de l'aide des collectivités locales

elles savent se montrer généreuses.
Elles savent se montrer généreuses. © Thomas LAUNOIS - Fotolia.com

Il n'y a pas que l'Etat qui donne un coup de pouce aux primo-accédants. Les collectivités locales aussi mettent au point des dispositifs pour aider les ménages modestes à acheter un logement. Certes, elles ne sont pas légions à faire ce genre de geste, préférant concentrer leurs efforts sur la rénovation de l'habitat plutôt que de favoriser l'accession à la propriété.

Ainsi la communauté d'agglomération Pau Pyrénées accorde entre 3 500 et 9 000 euros de subventions à des primo-accédant, sous conditions de ressources. Dans les Côtes d'Armor, le conseil général verse une subvention de 2 000 euros aux ménages qui font l'acquisition d'une maison ou d'un logement existant d'une valeur inférieure à 130 000 euros.

Les dispositifs sont très fréquents en région parisienne, où la pression immobilière est plus forte. Dans les Hauts-de-Seine, à condition d'être primo-accédants et sous conditions de ressources, le département prête à taux zéro entre 20 000 et 50 000 euros. Idem à Paris où la municipalité prête, elle aussi à taux zéro et sous conditions de ressources, entre 24 200 et 39 600 euros à un primo-accédant. Mieux, elle prévoit une majoration de 59 400 euros si le besoin d'emprunt du ménage atteint au moins 50% du prix du logement. Ces aides sont cumulables avec les aides de l'Etat.

Collectivités locales