Les bons et les mauvais plans de l'immobilier Les maisons à 100 000 euros laissent un goût amer

a peine 800 ont vu le jour en 5 ans.
A peine 800 ont vu le jour en 5 ans. © herreneck - Fotolia.com

Lancé en grande pompe par Jean-Louis Borloo fin 2005, la maison à 100 000 euros devait être un dispositif phare pour favoriser l'accession à la propriété. Son artisan évoquait à l'époque un objectif de 20 à 30 000 maisons sorties de terre par an. Mais voilà, cinq ans plus tard, l'opération a virée au fiasco. 800 maisons, tout au plus ont vu le jour. Et pas une n'a couté 100 000 euros. La facture finale s'est dans les faits élevée à 120 000 euros par maison en moyenne si l'on retient l'hypothèse la plus faible.

Et encore, les ménages modestes qui ont cru au dispositif doivent s'en mordre les doigts. Au Havre, sur les 171 maisons Borloo qui ont été commercialisées, plusieurs présentent de terribles malfaçons... quand les propriétaires ont pu prendre possession de leur logement, fautes de travaux achevés. La faute à des collectivités qui ont rarement joué le jeu et à des promoteurs qui savaient pertinemment qu'une maison à ce prix là était une pure illusion.

Autour du même sujet