France, Espagne, Irlande... La bulle immobilière en Europe Titrisation : le Royaume-Uni devant les Etats-Unis

créances titrisées.
Créances titrisées. © JDN

La titrisation, qui a consisté dans le cas de la crise des subprimes à transformer des créances immobilières en produits financiers échangeables sur les marchés, a été l'élément déclencheur de la crise financière : les créances non solvables ont fait chuter la valeur de ces produits, qui ont dû être dépréciés par les banques.

Et les Etats-Unis ne sont pas les seuls à s'être livrés à cette activité. Ainsi, le Royaume-Uni, temple de la finance, n'a rien à leur envier. Le montant des créances immobilières titrisées outre-Manche est presque égal à celui des Etats-Unis en 2006 : 138,8 milliards d'euros, contre 145,2 milliards outre-Atlantique. Il faut dire qu'entre 2000 et 2006, ce montant a augmenté de 292% au Royaume-Uni, contre 200% aux Etats-Unis.

En comparaison, un pays comme la France semble raisonnable : seuls 300 millions de titrisations en 2006, en baisse de 93% par rapport à 2002.

Etats-Unis / Crise financière