Des logements de moins en moins abordables pour les Américains

source : national association of realtors.
Source : National Association of Realtors. © JDN

Hausse du prix de la pierre, stagnation des revenus... Pas surprenant de voir l'indice d'accessibilité des logements s'effondrer depuis le début de l'année 2013. Lorsqu'il est supérieur à 100, un ménage gagne plus que ce dont il a besoin pour prétendre à un crédit hypothécaire au taux en vigueur.

En septembre 2013, l'indice s'élève à 220,5 points. A première vue, il n'y a donc pas de quoi s'inquiéter. Sauf qu'en avril 2013, le niveau de l'indice est passé sous sa tendance de long terme (et y est resté depuis), ce qui ne s'était pas produit depuis mars 2004, c'est-à-dire le début de la précédente bulle immobilière. Un peu plus de deux ans plus tard, le prix de l'immobilier amorçait sa dégringolade.