Des logements plus accessibles qu'il y a dix ans en Chine

sources : ceic d'après national bureau of statistics, gouvernement de hong kong,
Sources : CEIC d'après National Bureau of Statistics, Gouvernement de Hong Kong, S&P Dow Jones Indices, Banque Mondiale. © JDN

Certes, le prix de la pierre en Chine est monté en flèche ces dix dernières années. Mais les logements sont plus abordables aujourd'hui qu'ils ne l'étaient au début des années 2000, puisque le revenu national brut par habitant a progressé dans l'empire du Milieu (+39% entre 2002 et 2012).

Aux Etats-Unis aussi, l'accessibilité des biens immobiliers s'est améliorée, surtout depuis 2005. En revanche, ce n'est pas le cas à Hong Kong, où le ratio prix de l'immobilier/revenu a augmenté de 42% depuis 2000. Et le taux de propriétaires y plafonne à 52% (contre 89% à Singapour), selon l'Institut des experts immobiliers (RICS). Pas étonnant, quand on sait qu'il faut 39 ans au Hongkongais moyen pour s'offrir une maison de 100 mètres carrés.