La hausse des prix de l'ancien aux Etats-Unis inquiète

source : national association of realtors.
Source : National Association of Realtors. © JDN

Premier indice en faveur de la création d'une nouvelle bulle immobilière, la hausse du prix médian des logements anciens outre-Atlantique. Au plus fort de la bulle précédente, c'est-à-dire au troisième trimestre 2005, il s'élevait à 227 600 dollars, selon la National Association of Realtors (NAR). C'est 30% de plus qu'au 1er trimestre 2012.

Mais depuis, le prix médian augmente à nouveau. Au deuxième trimestre 2013, il s'élève à 207 300 dollars, un chiffre inférieur de 9% seulement au pic enregistré en 2005. Une remontée d'autant plus inquiétante que le revenu des ménages américains, lui, n'a pas progressé depuis fin 2007.