Dantu, la ville chinoise à moitié vide

a dantu, la plupart des rues sont inanimées.
A Dantu, la plupart des rues sont inanimées. © Perret Nicolas

En Chine, les villes nouvelles se sont multipliées ces dernières années. Pourtant, la plupart d'entre elles se transforment en cités fantômes à peine leur construction achevée. C'est le cas du quartier de Dantu, dans la province de Zhenjiang. Le territoire est parsemé de rues inanimées, parce que jamais habitées.

A l'échelle du pays, l'ampleur du phénomène est alarmante. Un rapport publié en 2010 par la State Grid Corporation of China, le plus gros fournisseur d'électricité de l'Etat, recensait environ 65 millions de logements vides en Chine. Les bâtiments publics subissent le même sort que les immeubles résidentiels. A Zhengzhou, des buildings colossaux sont sortis de terre mais ils n'ont jamais servi.