Valdeluz, une ville espagnole désertée 4 ans après sa construction

le développement immobilier de valdeluz a été stoppé en 2008.
Le développement immobilier de Valdeluz a été stoppé en 2008. ©  José María Mateos

1 200. C'est le nombre d'âmes qui vivaient à Valdeluz en 2011. Située dans la province de Guadalajara, la ville avait été conçue pour accueillir plus de 30 000 personnes. La proximité avec Madrid, qui se trouve à une soixantaine de kilomètres au Nord, constituait l'un des principaux atouts de cet ensemble urbain dont la construction a débuté en 2004.

De nombreux aménagements auraient dû jaillir de terre pour donner vie à cette nouvelle cité, à l'image d'un centre commercial de 900 m2. Ce dernier n'a cependant jamais ouvert ses portes. En 2008, l'arrêt de ces projets immobiliers ambitieux sonne le glas de la ville-champignon. Depuis, les terrains vagues reprennent leurs droits. Le TGV lui-même a déserté la gare de Valdeluz, accentuant encore l'isolement des quelques irréductibles habitants.