Xavier Huillard (Directeur général de Vinci) "Certaines de nos entités entrent en crise"

Xavier Huillard ne pense pas que l'économie soit sortie de la crise. S'il observe que la phase financière est passée et que certains secteurs ont le sentiment d'en avoir terminé avec la crise, la réalité est toute autre pour Vinci. Dans son entreprise, rappelle-t-il, il existe des microclimats et toutes ses activités se portent plus ou moins bien. Cela dépend des pays (Vinci est présente dans 80 nations) comme des métiers. Vinci travaille à la fois dans des métiers de temps très court, comme la construction, et de temps très long, comme les autoroutes.

Globalement, le directeur général affirme donc que Vinci n'est pas sorti de la crise. Certaines de ses entités sont même en train d'y entrer, comme les activités de construction à Dubaï. Quant à la France, il estime que dans la construction son entreprise a plutôt bien tiré son épingle du jeu en 2009 du fait notamment des plans de relance. Mais il n'est pas forcément évident que cela se reproduise en 2010. Il entrevoit des baisses et des réductions d'activité sur le territoire français dans les métiers de la construction, en 2010 et peut-être en 2011.

Vinci / Grands patrons