Xavier Huillard (Directeur général de Vinci) "Il ne faut pas toucher au capital humain"

Pour Xavier Huillard, l'important dans la gestion d'une entreprise pendant la crise demeure le capital humain. Selon lui, il s'agit d'un acquis essentiel qu'il faut conserver. Il le dit d'autant plus volontiers qu'il a planché sur le thème de la cohésion sociale dans le cadre des travaux de l'Institut de l'entreprise. Le capital humain est essentiel à ses yeux, car selon lui, "l'inévitable jour ou les entreprises redémarreront" il permettra à des entreprises de mieux se positionner. Et de citer Vinci. Y conserver le capital humain permettra à l'entreprise de bien se préparer aux marchés qui l'attendront inéluctablement dans l'avenir.

Vinci / Grands patrons