La customisation de masse peut-elle relancer l'économie ? Une bouffée d'air pour les industriels : l'exemple de l'automobile

A l'heure où la demande est sclérosée, les constructeurs misent de plus en plus sur le collaboratif pour redynamiser le secteur automobile. C'est ce que révèle une récente étude publiée par le cabinet d'audit PwC. C'est vrai en matière de crowdsourcing – en 2012, l'allemand Volkswagen a présenté la Hover Car, un projet de véhicule sans roues directement inspiré des suggestions des participants au dispositif "La Voiture du peuple", lancé en Chine – mais aussi en matière de customisation de masse. La preuve, la plupart des géants du secteur ont mis en place des logiciels de réalité virtuelle sur leur site marchand.

d'après cyledge, le configurateur 3d d'opel est le plus populaire, tous secteurs
D'après cyLEDGE, le configurateur 3D d'Opel est le plus populaire, tous secteurs confondus. © Capture d'écran Opel

Tous secteurs confondus, parmi les 10 configurateurs 3D les plus célèbres recensés par l'agence digitale autrichienne cyLEDGE, figurent ceux du japonais Suzuki et de l'allemand Opel. L'un des derniers en date à lui avoir emboîté le pas ? L'italien Alfa Roméo. En 2012, c'était au tour de Renault de lancer son outil de configuration, ce qu'il avait choisi de faire coïncider avec la sortie de la nouvelle Clio.

Les constructeurs ne sont pas les seuls à lancer des plateformes permettant de configurer des véhicules. Les spécialistes de l'équipement automobile s'y jettent eux aussi. C'est le cas du fabricant allemand de jantes haut de gamme AEZ Leichtmetallräder. Cette marque, qui appartient au groupe Alcar, permet depuis peu à ses clients de savoir à quoi ressemblera leur véhicule une fois équipé.

Et pour ceux qui veulent aller encore plus loin, il y a GarageFuse. Lancé en 2012 par un jeune entrepreneur américain de 22 ans, ce service s'adresse en priorité aux tuners invétérés et autres passionnés qui ne se contentent pas des options qui s'offrent à eux sur les configurateurs 3D propres à chaque marque mais qui ont envie de créer de toute pièce un modèle personnalisé en assemblant des pièces détachées provenant de n'importe quel fabricant.

Quelles soient portées par les constructeurs eux-mêmes ou par des "outsiders", toutes ces initiatives  ont pour objectif de stimuler la demande sur le marché de l'automobile, aujourd'hui arrivé à maturité, non seulement en France mais aussi en Europe.

Eco réelle analyse