MixStik, la touillette connectée qui fait saliver les investisseurs

Moitié doseur à cocktail, moitié sabre laser, cette invention française offre une promesse originale sur un marché d'objets connectés souvent plus sérieux que divertissants.

Mesurer sa vitesse de marche, calculer le nombre de calories que contient son repas ou encore suivre l'évolution de son rythme cardiaque… Les objets connectés ont pour beaucoup des usages pratiques mais très peu proposent des expériences divertissantes et conviviales. C'est de ce constat que sont partis les jeunes français de Magnified Self, qui viennent de lancer sur la plateforme de financement participatif Kickstarter leur projet MixStik, une touillette interactive qui permet même aux novices de doser parfaitement leur cocktail : "Notre objectif est de proposer un objet ludique et fun dans ce monde d'objets connectés souvent culpabilisants", résume Raphael Terrier, co-fondateur de la petite entreprise parisienne.

MixStik permet de réaliser un coktail parfaitement dosé mais aussi de s'amuser entre amis 

Concrètement, il suffit de placer le bâtonnet, connecté à un smartphone via Bluetooth, dans un shaker et de choisir sur l'application dédiée le cocktail que l'on souhaite réaliser.  Selon la recette, les petites lampes placées dans l'appareil affichent les niveaux à respecter. Chaque ingrédient à verser est représenté par une couleur correspondante. Pour un Daiquiri, par exemple, une diode blanche indique la quantité de sirop de sucre, 2 diodes vertes celle de jus de citron, 3 diodes rouges celle du rhum blanc et enfin 11 diodes bleues pour la quantité de glaçons à respecter. Il ne reste plus qu'à secouer et à servir. Pratique mais aussi ludique, MixStik peut devenir, toujours grâce à l'application pour smartphone, un accessoire de light painting ou un sabre laser avec effets sonores pour animer les soirées entre amis. Entre utilité et futilité, là aussi, tout est une question de dosage.

La touillette connectée a atteint son objectif de financement de 39 000 dollars en seulement deux jours

Et la recette réussit plutôt bien à Magnified Self : deux jours après le début de la campagne Kickstarter, les fonds récoltés par le projet dépassaient déjà l'objectif initial de 39 000 dollars. Résultat : les premiers exemplaires seront envoyés aux contributeurs du projet en mars 2016. Avec un prix de vente estimé à 59 dollars, MixStik relance l'entreprise deux ans après l'échec de "B4rm4n", son shaker connecté qui a pris l'eau notamment à cause de son coût trop élevé (159 dollars). Mais si des enseignes américaines de la grande distribution et un grand alcoolier français se sont déjà renseignés pour intégrer le produit à leurs catalogues, il faudra patienter pour sa commercialisation : "Ce n'est pas encore notre priorité car nous voulons avant tout être certains que le produit qui arrivera dans les rayons sera le plus abouti possible et il y a encore du travail", temporise Raphael Terrier.

Autour du même sujet