Solazyme carbure aux micro-algues

grâce aux algues, solazyme produit du biocarburant sans entrer en concurrence
Grâce aux algues, Solazyme produit du biocarburant sans entrer en concurrence avec les cultures alimentaires. © t4nkyong - Fotolia.com

Très décriés pour leur concurrence avec les usages alimentaires, les biocarburants pourraient retrouver un nouveau souffle... grâce aux algues. C'est le pari de Solazyme, une entreprise américaine créée en 2003 à San Francisco. Elle utilise la fermentation de microalgues pour produire du biodiesel à partir de la dégradation de sucres de déchets végétaux (canne à sucre, maïs, paille...).

"Notre carburant est entièrement compatible avec les moteurs et normes existants", assure la compagnie, qui a dégagé un chiffre d'affaires de 39,8 millions de dollars en 2013. Elle a notamment signé en 2011 un contrat avec l'US Navy (la Marine américaine) pour la fourniture de carburant et a démarré en 2014 une unité de production de carburant et lubrifiant d'une capacité de 100 000 tonnes par an.