Les pays "sous pression" : le Brésil

en 2014, le brésil arrive 22e au classement des pays les plus compétitifs parmi
En 2014, le Brésil arrive 22e au classement des pays les plus compétitifs parmi les 25 premiers exportateurs. © stefane peyrolo

Premier à faire partie des "pays sous pression", comme les désigne le BCG, le Brésil occupait pourtant la 9e place des 25 plus gros exportateurs mondiaux les plus compétitifs en 2004. L'éternel pays d'avenir, pour reprendre les propos de Georges Clemenceau, n'a jamais si mal porté son nom. Il arrive 23e au classement 2014. Il figure aujourd'hui parmi les pays les plus chers du monde, au côté de la France, selon le BCG.

En cause ? L'appréciation du real brésilien (+20 % sur 10 ans par rapport au dollar), la hausse des salaires, qui ont plus que doublé sur la période, l'augmentation de 90% du coût de l'électricité et la faible progression de la productivité : +3% seulement depuis 2004.