Les entreprises qui relocalisent en France Le joaillier Mauboussin relocalise pour produire plus vite

 "Faire fabriquer en France nous simplifie considérablement les choses", reconnait aujourd'hui Alain Némarq, le président de Mauboussin. Depuis juin 2013, le joaillier a relocalisé en France la production de son best-seller, la bague "Premier Jour", vendue chaque année à 2 500 exemplaires. Fabriquée jusqu'à présent en Inde, elle est désormais confiée à un sous-traitant de la région lyonnaise.
le joaillier a rapatrié la production de sa bague vedette.
Le joaillier a rapatrié la production de sa bague vedette. © Mauboussin
Un choix assumé et calculé : "avoir la production en France est beaucoup plus avantageux pour nous. Notre cycle de production a gagné deux semaines : en France c'est quatre semaines et demie, à l'étranger six semaines et demie". Du coup, la question du réassort a primé sur d'autres considérations.

 

D'autant plus que si la fabrication coûte à nouveau "un peu plus cher" à cause du prix de la main d'œuvre, Alain Némarq assure que "ce qui est le plus marquant dans le prix de revient du produit, c'est la matière première, pas la façon".

Eco réelle analyse