Grundig, une marque made in Turquie

une station d'accueil pour smartphone.
Une station d'accueil pour smartphone. © Grundig Intermedia GmbH

Créé en 1946, l'allemand Grundig a longtemps été reconnu pour la qualité de ses téléviseurs et de ses petites radios, avant de faire faillite en 2004. Le groupe turc Arcelik a mis la main dessus avec la l'objectif de détenir des marques prestigieuses afin de conquérir le marché européen sur le marché brun.

Bien vu. Car si Grundig a intégré le top 10 des vendeurs de téléviseurs en France, la marque revient de loin après une décennie d'absence. Seulement, si les produits sont encore en partie imaginés en Allemagne, la production, elle, est turque ou asiatique.

Un come-back réussi, mais entièrement fondé sur la caution historique de la marque. Et sur lequel joue volontiers Arcelik qui s'essaye désormais au petit électroménager. Un créneau que n'avait jamais investi la marque auparavant.