Le tissu cicatrisant à base de crabe

le crabyon intègre de la chitine, une molécule extraite des carapaces des
Le Crabyon intègre de la chitine, une molécule extraite des carapaces des crustacés. © Lijuan Guo / Fotolia.com

Ce tissu est un mélange de cellulose et de chitine, une molécule extraite des carapaces des crustacés. La chitine présente des propriétés antibactériennes et cicatrisantes. Elle est d'ailleurs utilisée en médecine pour les soins des brûlures et en chirurgie en tant que fils de suture.

La fibre, entièrement naturelle et biodégradable, a été brevetée par l'entreprise japonaise Omikenshi dès 1996. Mais elle n'a débarqué en Europe qu'il y a 4 ans.

Elle entre à hauteur de 30% dans la composition de T-shirts et sous-vêtements distribués pour l'instant par des fabricants italiens.