Le jambon mis en péril par des prix trop bas

de nombreux producteurs de porc abandonnent le métier, faute de rentabilité.
De nombreux producteurs de porc abandonnent le métier, faute de rentabilité. © SOLLUB - Fotolia.com / JDN

La nouvelle a alarmé le monde entier en 2012 : on se dirige vers une pénurie mondiale de bacon. C'est l'association du porc britannique (NPA) qui a tiré la sonnette d'alarme, expliquant que l'augmentation du coût des céréales ne permet pas aux éleveurs de rentrer dans leurs frais. De fait, rapporte l'Institut du Porc (IFIP), "un éleveur moyen perd 3 centimes sur chaque kilo de porc vendu". En France, le nombre d'exploitations ayant des porcs a été divisé par trois en dix ans.

De plus, les filières porcines sont régulièrement confrontées à des problèmes sanitaires : circovirus  fièvre aphteuse, peste porcine... "Ces épizooties ont deux conséquences : une réduction de l'offre et une fermeture des frontières à l'exportation pour les pays touchés", avertit FranceAgriMer.