Clear Channel et JC Decaux constamment au tribunal

Clear Channel vs JC Decaux. © André Cotonnet

Les numéros 1 et 2 de l'affichage publicitaire en France, Clear Channel et JC Decaux, se battent comme des chiffonniers depuis une décennie. Leur argument : offrir des services en échange de l'exploitation de l'affichage. Pour gagner, lobbying et arguties juridiques règnent. Les Parisiens ont ainsi été suspendus pendant des mois à une décision de justice pour avoir Vélib' en banlieue, Clear Channel contestant une décision. Idem après ses revers à Lyon et Marseille. A Toulouse, en revanche c'est Decaux qui a fait annuler le marché à deux reprises, alors que Clear Channel faisait la course en tête. Et quand ce ne sont pas dans les prétoires qu'ils règlent leurs comptes, c'est en conférence de presse. Les patrons de Decaux ne ratent jamais une occasion d'égratigner leur concurrent.