1er : TVA à 5,5% pour travaux dans les logements, 5,1 milliards € en 2010

Elle concerne autant les travaux de transformation, que ceux d'aménagement et d'entretien. © JDN/ Cécile Debise

Avec un coût pour l'Etat de 5,1 milliards d'euros en 2010, la réduction du taux de TVA à 5,5% pour les travaux dans les logements achevés depuis plus de deux ans se révèle en 2010 la niche fiscale la plus chère. Il faut dire qu'elle concerne autant les travaux de transformation, que ceux d'aménagement et d'entretien de tous les logements d'habitation, c'est-à-dire résidence principale comme secondaire, d'un propriétaire comme d'un locataire.