La Vie d'Après conserve l'identité numérique du défunt

Le site Laviedapres.com permet par exemple de poster des messages depuis l'adresse e-mail du défunt. © 2010 Alliance & Vie S.A.S / Photomontage JDN

"Aujourd'hui, trop peu de sites Internet prévoient la clôture des comptes de leurs membres défunts, explique Pierre-Olivier Guérin, un des trois directeur du site La Vie d'Après. "Or, sur Internet, rien ne disparaît, ce que l'on y dépose reste à tout jamais." Son site permet donc de "léguer" à ses proches tout son contenu publié sur le web (blog, profil Facebook, galerie photo...) ainsi que les identifiants pour accéder aux différents comptes.

Lancée en 2010, la start-up est soutenue par Microsoft via un programme d'aide aux entreprises innovantes et bénéficie du soutien de professionnels du secteur. Les clients peuvent s'abonner directement sur le site (il existe une offre de découverte gratuite ou une offre à 48 euros de cotisation par an pour 5 Go de données), mais La Vie d'Après espère surtout s'imposer auprès des assureurs pour être intégrés dans les contrats obsèques.