Le Palais du Luxembourg (Sénat) : 315,7 millions d'euros

Le plafond de la salle des Conférences du Sénat. © Gérard Robert

A l'instar du budget de l'Assemblée nationale, la dotation de l'Etat au budget du Sénat est gelée depuis quatre ans à 315,7 millions d'euros. Du coup, elle aussi pioche 18,5 millions d'euros dans ses réserves pour parvenir à l'équilibre.

Les achats de biens et fournitures pèsent pour 7,3 millions d'euros et les services extérieurs pour 35,9 millions d'euros. Là aussi, le plus gros poste de dépenses concerne les charges de personnel : 122,4 millions d'euros pour les salariés du Palais du Luxembourg auxquels il faut ajouter les 35,9 millions d'euros d'indemnités parlementaires. A noter que si les rémunérations du personnel titulaire (96,8 millions d'euros) baissent, les crédits prévus pour le personnel contractuel (5,5 millions d'euros), eux, augmentent. Les aides aux sénateurs dans l'exercice de leurs mandats représentent 105,5 millions d'euros, dont 62,2 millions servent à rémunérer leurs assistants et 1,1 million à les équiper en bureautique.