Valeur ajoutée automobile

Cette carte révèle fort bien l'équilibre hexagonal de la production automobile. La valeur ajoutée du secteur (10,5 milliards d'euros) est très forte en Ile-de-France (3,1 milliards), en Rhône-Alpes (1,2 milliard), dans le Nord-Pas-de-Calais (1,2 milliard) et dans les trois régions de l'Est (Lorraine, Alsace, Franche-Comté). Autant de berceaux de l'industrie automobile. Même la Normandie, la Bretagne  et les Pays-de-la-Loire vers lesquelles une décentralisation a été tentée n'arrivent pas à rivaliser. Ailleurs l'industrie automobile est inexistante.
©  JDN