Le patch électronique

Le patch électronique surveille la santé de l'utilisateur. © Adam Gregor, Fotolia.com
Développé par le professeur John Rogers, fondateur en 2008 de la société américaine MC10, le "patch électronique" ou "biostamp" est une sorte de pansement transparent. Pas plus grand que deux timbres postaux et doté de circuits électroniques souples,  il se colle directement sur la peau et surveille la santé de l'utilisateur, via son smartphone. Le patch peut mesurer la température du corps ou déceler une mauvaise hydratation. Il peut aussi calculer si l’on est trop exposé au soleil.
Collé sur la peau d’un sportif, le patch pourra l’informer régulièrement sur ses besoins en eau. Utilisé aujourd’hui à titre expérimental, il possède une durée de vie de 2 semaines environ, avant de disparaitre progressivement, sans laisser de trace sur la peau. Il pourrait être mis sur le marché très prochainement.