Dette publique : avantage Sarkozy

En matière de dette publique, les statistiques européennes ne permettent pas de comparer la France et l'ensemble de la zone euro au-delà des 7 premiers trimestres de la présidence Hollande. Sur cette période, la dette publique s'est élevée en moyenne à 91,6% du PIB contre 92,4% en zone euro, soit un  écart de 0,8 point en faveur de l'Hexagone. Sous les 7 premiers trimestres Sarkozy, cet écart s'élevait à 2 points. Toujours sur les 7 premiers trimestres, le poids de la dette a augmenté avec Nicolas Sarkozy de 5,7 points, contre 5,9 points pour la zone euro. Avec François Hollande, les hausses sont respectivement de 4,9 points et 3,7 points.
©  JDN