Verdict

Bilan économique : le match Hollande - Sarkozy
Indicateur François Hollande Match nul Nicolas Sarkozy
Croissance     X
Chômage     X
Activité de l'industrie X    
Activité des services   X  
Dette publique     X
Balance courante     X
Bourse X    
Consommation     X
Coût du travail     X
Pression fiscale     X
Construction     X
Revenus des ménages     X
Dépenses de R&D X    
Ventes de voitures   X  
Niveau des prix   X  
Investissement Pas de comparaison internationale
Marge des PME Pas de comparaison internationale
Total 3 3 9

Dans ce match des bilans, c'est donc une victoire pour Nicolas Sarkozy, qui fait mieux que son adversaire sur 9 critères, perd la bataille sur 3 indicateurs et concède le match nul sur 3 autres.

Un bilan peu flatteur pour François Hollande que ses partisans auront à cœur de réfuter en mettant en avant, à juste titre,  deux arguments.

D'abord, le décrochage de la France commence souvent à la fin du règne de Nicolas Sarkozy, généralement à partir du troisième trimestre 2011. Un phénomène qui s'observe en particulier en matière de croissance, de chômage et de revenus des ménages.

Ensuite, en temps de crise, la France accuse généralement moins mal le coup que les autres pays grâce à son important secteur public et à sa forte protection sociale. En contrepartie, elle profite moins rapidement des périodes de reprise.