L’opinion des industriels sur leurs investissements futurs prédit une embellie

Le niveau d'investissement anticipé par les chefs d'entreprise traduit leur de confiance quant à la demande future et donc leur activité.
Après une chute brutale et historique à -22% d'investissements prévus au premier semestre 2009 causée par la crise, et une autre dégringolade à -8% au deuxième semestre 2012, les perspectives des industriels sont désormais positives pour la première fois depuis un an (+2%).
©  JDN