Avec la Grèce, c'est toute la bulle de la dette qui éclate au grand jour

Elle grimpe, elle grimpe, la dette mondiale. Tous secteurs confondus, elle est passée de 87 000 milliards de dollars fin 2000 à 142 000 milliards fin 2007 pour finalement atteindre 199 000 milliards au 2e trimestre 2014, soit 286% du PIB mondial (+50 points par rapport au 4e trimestre 2000).
Son origine a, elle aussi, évolué dans le temps. En 2014, 29% de la dette provient des Etats, soit 6 points de plus que fin 2007. A l'inverse, la part du secteur financier dans la dette mondiale a diminué sur la période (-3 points), à 23% mi-2014. Les entreprises s'affichent comme le 2e contributeur à la dette mondiale, avec 28% en 2014. Les ménages, eux, pèsent pour 20% de la dette globale (-3 points par rapport à 2007). Fin 2000, la majeure partie de la dette (30%) provenait des entreprises.
©  Haver Analytics, national sources, World economic outlook, IMF, BIS, McKinsey Global Institute analysis, JDN