10e : le commerce de gros d'animaux vivants

Paradoxalement, le secteur Commerce de gros d'animaux vivants est bien moins risqué depuis la crise, avec un indice Xerfi Risk de 23,7 en 2015, qui indique un faible danger de faillite pour les acteurs du secteur. C'est le troisième meilleur résultat depuis 2007, après 2012 (24,1) et surtout 2013 (18,4). A titre de comparaison, cet indice culminait à 38,1 en 2008.
©  Anton Gvozdikov - Fotolia.com