Le bonheur est dans le pré connecté

Grâce à l'analyse de données agronomiques, Airinov optimise les rendements et la qualité des champs et des cultures. © Airinov
Voici venu le temps de l'agriculture 2.0. La start-up française Airinov utilise des drones pour passer au crible les champs de blé et colza (biomasse, taux de chlorophylle…) puis mouline ces relevés pour ressortir des indicateurs agronomiques inédits. Elle génère ensuite des préconisations pour optimiser l'épandage de fertilisants. Plus de 5 000 agriculteurs utilisent déjà ce produit. Autre service à être chamboulé par le "big data" : la météo. En 2013, le géant des semences Monsanto a racheté la startup Climate Corp pour près d'un milliard de dollars. Son algorithme brasse des millions de données climatiques pour déterminer la probabilité d'un été pluvieux ou de sécheresse accentuée à l'échelle d'un champ. Il permet aussi de déterminer le meilleur moment pour planter ou récolter.