Le recrutement confié à un logiciel

Mieux que les humains, les algorithmes sont capables d'aller chercher des profils à la fois plus compétents et plus diversifiés. © Jijomathai/Fotolia.com
Dans le secteur du recrutement aussi, l'ordinateur est en train de prendre le pas sur l'humain. Bénéfices annoncés : un processus plus rapide et moins cher, une meilleure détection des talents et une plus grande diversité dans l'entreprise. Le Français Riminder calcule par exemple un "taux de compatibilité" entre une offre et un candidat et classe les résultats par pertinence pour le recruteur.
L'américain Gild fouille l'activité des candidats sur les réseaux sociaux comme LinkedIn ou Twitter. Plus étonnant, le site de rencontre eHarmony numéro 1 aux Etats-Unis, s'est mis en tête d'utiliser les qualités et défauts personnels de ses adhérents pour proposer un recrutement "par affinité".