La face éco des nouvelles régions françaises

L'alliance de certaines régions n'aura pas suffi à changer la donne : l'Ile de France, dont le périmètre n'a pas évolué à l'occasion de la réforme instituant 13 grandes régions en France métropolitaine, reste le territoire produisant le plus de richesses. Et de loin : 624 milliards d'euros en 2012, soit 30% du PIB de la France, contre 239 pour la fusion Auvergne-Rhône-Alpes, sa plus proche poursuivante. Sur la troisième marche du podium, on trouve le rassemblement Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, avec 158 milliards de richesses engendrées. Des 13 nouvelles régions, la Corse est celle au plus faible PIB : 8 milliards.