Les drones

Le Bionic Bird, un micro-drone furtif et silencieux piloté par smartphone. © Bionic Bird
Le marché des drones civils a littéralement explosé ces dernières années : il devrait atteindre 170 millions d'euros en France pour 2015 selon Xerfi, neuf fois plus qu'en 2012. Il faut néanmoins différencier deux marchés assez différents. Celui du grand public, d'abord, pour un usage divertissant. Le Bionic Bird, un oiseau piloté par smartphone et lancé par la start-up marseillaise XTime, a fait fureur à Noël 2015. Sur l'année, "plus de 15 000 ont été vendus dans le monde", se félicite l'entreprise. A l'inverse le marché professionnel est lui orienté services. La start-up auvergnate Evodrone a par exemple développé un drone longue distances et vise les sociétés de production audiovisuelle, la cartographie ou l'inspection d'ouvrages d'art.