Alain Bosetti (Président du salon des micro-entreprises) "Les services à la personne marchent très bien"

Spectateur privilégié de l'essor du régime de l'auto-entreprise, Alain Bosetti constate que ce sont les activités de "services aux particuliers, les services à la personne, les cours à domicile, la formation, la garde d'enfants, le petit bricolage" qui constituent le gros du bataillon des auto-entreprises. "Ce sont des activités qui ne nécessitent pas d'investissements," explique-t-il. "Dès qu'il y a des investissements, le régime de l'auto-entrepreneur n'est pas adapté.

A l'inverse, pour lui, "l'échec est assuré quand vous avez trop de frais." Et de citer l'exemple d'une personne qui doit facturer à ses clients ses notes de frais de déplacement. "Cela rentre dans son chiffre d'affaires." Or les charges de l'auto-entrepreneur sont calculées sur son chiffre d'affaires. "Il va payer des impôts sur ses notes de frais..." Et de conclure que pour réussir, "il faut des frais et des investissements limités, et pas de coûts d'achat en cours de route."

Idée de business / Auto entrepreneur