Sarkozy : son bilan après deux ans Les prix de l'immobilier en France chutent moins rapidement

les prix immobiliers en france et en zone euro.
Les prix immobiliers en France et en zone euro. © JDN

Comme on le constate sur le graphique, la bulle immobilière française a été sévère, avec des prix en hausse de 12,6% en 2004, de 13,2% en 2005 et de 10% en 2006. En revanche, dans la zone euro, si le prix de l'immobilier est toujours en hausse, le ralentissement est fortement marqué dès 2005 : +4,6% contre +8,8% un an auparavant, puis +4% en 2006. En 2007 en revanche, la hausse est divisée par deux en France comme dans la zone euro : +4,9% tout de même pour l'Hexagone, +2% pour la zone euro. En 2008, cette fois, les prix chutent : -1,1% en France, -2% dans la zone euro.

Finances publiques / Politique économique