Le déficit budgétaire réduit grâce aux bonnes recettes fiscales… et à EDF

Le collectif budgétaire présenté mercredi en Conseil des ministres a annoncé un déficit pour l'année 2007 de 38,3 milliards d'euros. Ce sont 3,7 milliards de moins que ce qui était prévu par la loi de finances initiale. Ceci grâce à un surplus de rentrées fiscales de 2,9 milliards d'euros, dont l'Etat gardera 1,5 milliard contre 1,4 pour la Sécurité sociale et les collectivités locales. Mais c'est aussi grâce à l'acompte de dividendes versé par EDF que ces résultats ont été atteints : 920 millions d'euros sont ainsi entrés dans les caisses de son principal actionnaire, l'Etat.

Loi de finances