Un avion à vide accompagne le chef de l'Etat sur certains vols

le président de la république peut demander à ce que l'avion 'spare' soit mis en
Le président de la République peut demander à ce que l'avion "spare" soit mis en alerte sur l'aérodrome de départ. © Cécile Debise/JDN

Par mesure de précaution, le président de la République peut se faire accompagner par un avion à vide lorsqu'il effectue un vol. Mais contrairement à son prédécesseur, François Hollande ne mobilise pas systématiquement l'appareil de rechange à sa disposition. En juillet dernier, sur les 36 déplacements aériens accomplis par le socialiste depuis sa victoire en mai 2012, la Cour des comptes recensait seulement 9 utilisations de l'avion dit "spare".

L'appareil de secours peut aussi être mis en alerte sur l'aérodrome de départ et ne décoller qu'en cas de défaillance de l'avion présidentiel. C'est d'ailleurs ce qui s'est produit le 15 mai 2012, lorsque le Falcon 7X emmenant en Allemagne un François Hollande fraîchement élu fut frappé la foudre.