Un recours encore insuffisant aux marchés publics

pour la cour des comptes, les prestations de blanchisserie font partie des
Pour la Cour des comptes, les prestations de blanchisserie font partie des segments qui devraient "faire l'objet de marchés". © mariesacha - Fotolia.com

"Le recours à des marchés publics pour les achats de la présidence de la République constitue désormais la règle", se félicitent les sages de la rue Cambon. Mais certains secteurs recourent encore insuffisamment à cette procédure qui ne représente que 2,5% des achats de prestations générales. L'habillement, les billets de transport, les prestations de blanchisserie, les commandes de vins, entre autres, devraient eux aussi, selon la Cour des comptes, faire l'objet de marchés.

Par ailleurs, la haute juridiction estime que les dérogations aux règles de la concurrence pour la location de véhicules utilitaires ont été trop nombreuses. Toutefois, elle salue "la bonne connaissance des règles applicables à la commande publique et des procédures du code des marchés publics".