9e : Dublin, -15,88% sur un an du coût de la vie

le quartier de temple bar, à dublin.
Le quartier de Temple Bar, à Dublin. © Arnaud Perrin

Faut-il voir dans la baisse du coût de la vie à Dublin le révélateur d'une crise plus violente qu'ailleurs ? Sans doute. Si la capitale irlandaise a pâti comme la plupart des métropoles européennes du cours défavorable de l'euro par rapport au dollar, l'évolution des prix alimentaires et des loyers, les plus déterminants dans l'étude Mercer, ont accentué cette baisse. La ville perd 9 places (25e) au classement mondial, derrière Rome et Londres, entre autres.

 Au classement mondial 2009 des villes les plus chères :