Frédéric Oudéa, Société générale, 44 ans

Ancien élève de l'école Polytechnique et de l'ENA, le tout nouveau directeur général de la banque a un parcours qui n'est pas sans rappeler celui de Daniel Bouton. Au service de l'Etat (à Bercy) pendant 8 ans, il cède aux sirènes du privé en 1995 pour rejoindre la Société générale. En poste à Londres pendant deux ans, il intègre ensuite le département actions de la banque et prend la direction financière en 2002. Considéré dès lors comme un successeur possible de Daniel Bouton, il obtient son bâton de maréchal quand ses services parviennent après l'affaire Kerviel et en pleine tempête financière, à monter l'augmentation de capital qui a permis à la Société générale d'échapper au désastre.