Joaquín Almunia, un socialiste à la concurrence

joaquín almunia, commissaire européen à la concurrence.
Joaquín Almunia, commissaire européen à la concurrence. © Union européenne, 2009

Joaquín Almunia fait partie des quelques figures connues de l'Union européenne. Et pour cause, le nouveau commissaire à la concurrence, qui remplace la très active Neelie Kroes, était depuis 2004 commissaire aux affaires économiques et financières. Avant cela, il avait été ministre espagnol à plusieurs reprises et chef du parti socialiste espagnol, de 1997 à 2000.

La mission de la direction générale de la concurrence est de "faire respecter les règles de concurrence des traités communautaires". Pour la remplir, Neelie Kroes n'hésitait pas à interpeller vertement les dirigeants nationaux.

Lors de son audition, Joaquin Almunia a assuré que son action s'inscrirait dans la droite ligne de celle de la Néerlandaise. Il a notamment plaidé pour la poursuite des lourdes amendes infligées aux cartels et s'est dit par ailleurs ouvert au principe des class actions, qui permettent à plusieurs citoyens de s'unir dans une action en justice.