Des morceaux d'avion

l'injecteur de carburant à l'intérieur de ce réacteur leap a été fabriqué par
L'injecteur de carburant à l'intérieur de ce réacteur LEAP a été fabriqué par impression 3D. © GE Aviation

De General Electric, qui prévoit de fabriquer ses futurs réacteurs d'avion en grande partie avec des pièces imprimées en 3D , à Boeing et Airbus en passant par Lockheed Martin, pratiquement tous les groupes d'aéronautique se tournent vers cette technologie. "Cela permet d'alléger le poids des pièces de 30 à 55%", fait valoir Airbus, qui imprime ainsi certaines parties de son dernier A350. Et aussi de réduire les stocks et les coûts.